La composition d'un Steelband

Les ténors, les plus aigus, correspondent aux violons 1, jouant la mélodie. Ils sont composés d’un seul bidon et ont une jupe (longueur du bidon) courte.

Les doubles seconds correspondent aux violons 2, jouant la mélodie ou l’accompagnement. Leurs notes sont réparties entre deux bidons, avec une jupe un peu plus longue que les ténors.

Les doubles guitares correspondent aux altos. Ils jouent un accompagnement rythmique et en accords, qu’on appelle streming. Le bidon est coupé à la moitié.

Les cellos qui correspondent aux violoncelles. Jouant l’accompagnement, ils peuvent aussi avoir des contrechants. Ils sont composés de 3 (tri cello) ou 4 (four cello) bidons, coupés également à la moitié.

Les basses correspondent aux contrebasses. Elles sont composées de 6 bidons dans la plupart des cas. Chaque bidon a gardé sa taille d’origine et possède 3 notes.

On peut trouver également : des doubles ténors qui se situent entre ténor et double second ; des ténors basses qui sont entre les cellos et les basses ; ainsi que des basses à 6, 9  ou 12 bidons.

On utilise des baguettes en bois entourées de caoutchouc à leur extrémité. Plus l’instrument est grave, plus le caoutchouc est épais. On appelle ces baguettes des sticks.

Tout comme les instruments ou les baguettes, les percussions venant enrichir le steelband sont également issues de matériaux de récupération : un iron (disque de frein) sur lequel on frappe avec des baguettes métalliques ou des gros clous, un scratcher, gouttière poinçonnée sur laquelle on frotte avec un peigne métallique. Aujourd’hui la batterie et toutes sortes de percussions à peau ont intégrés les steelband.



Newsletter

Profitez de nos dernières infos.

Soutenez Calypsociation

Vous souhaitez soutenir l'association ?

Montant:

Votre panier

Votre panier est vide